Partager

Société d'histoire et d'archéologie de Molsheim et environs - (Shame)

Shame quesaco ?

La Société d’histoire et d’archéologie de Molsheim et environs (Shame) est une association d’histoire locale, implantée au cœur de l’Alsace.
Elle a pour objet de promouvoir et de favoriser la connaissance et la sauvegarde du patrimoine historique et archéologique autour de Molsheim (Bas-Rhin).
Cette association à but non lucratif propose diverses activités (sorties, conférences, expositions) ainsi que des publications annuaires et hors-séries) destinées à un large public.

 

Avis de recherche !

Prospectus d’époque pour la voiture amphibie Trippel.
Prospectus d’époque pour la voiture amphibie Trippel.

L'entreprise Trippelwerke et les voitures amphibies de Hanns Trippel (1914-1918)

Dans la perspective de réaliser en 2018-2019 un ouvrage de synthèse et une grande exposition temporaire sur l’entreprise “Trippelwerke” et les voitures amphibies de Hanns Trippel, nous recherchons actuellement des objets, des photos, des archives et  de la documentation sur les inventions et l’œuvre de Hanns Trippel, à Molsheim, sous l’Annexion allemande.
Cette rétrospective prendra en compte les “lieux” (bâtiments, ateliers et annexes de l’usine), les “hommes” (cadres, ouvriers, apprentis, prisonniers de guerre) et les “productions” (voitures amphibies, torpilles et autres brevets). Le temps de l’exposition, nous rêvons aussi de pouvoir réunir en Alsace l’un ou l’autre des neuf derniers exemplaires connus de Trippelwagen à travers l’Europe...

Contact :  Grégory OSWALD, archiviste de la Ville de Molsheim, 4 cour des Chartreux -
tél. 03 88 49 59 38 -
Email : goswald@molsheim.fr

Article paru dans le Molshémien n°84 :

"Pendant l’occupation nazie, l’usine automobile d’Ettore BUGATTI, à Molsheim, fut prise en main par l’industriel allemand Hanns TRIPPEL (1908-2001) et reçut le nom de Trippelwerke (ou “usines Trippel"). TRIPPEL avait, avant 1939, construit à Hombourg (Sarre) des voitures amphibies destinées aux grandes exploitations rurales et forestières, à certains usages sportifs, chasse, pêche, etc., mais aussi et surtout aux besoins de l’Armée allemande. La preuve en est l’essor qu’a pris cette fabrication aussitôt après la déclaration de guerre en septembre 1939. Fin juillet 1940, après l’occupation de la région de Bordeaux par les troupes allemandes, TRIPPEL se présentait à la porte de l’usine Bugatti, boulevard Alfred-Daney à Bordeaux, pour essayer de mettre la main sur les machines et tout le matériel...”
Pour en savoir plus

Activités 2017 : 4e trimestre : la Résistance en Alsace

C’est un sujet sensible s’il en est celui de l’histoire de l’Alsace entre 1939 et 1945 et, a fortiori, la Résistance des Alsaciens à l’Occupation allemande pendant le second conflit mondial.
Ils ont parfois pris les armes, ont mené des actions de sabotage ou ont mis en place des filières d’évasion.
Leur nom ne tombera pas dans l’oubli grâce au DVD-rom  La Résistance des Alsaciens dont la création a été soutenue par la Région Grand Est et les deux Conseils départementaux du Haut-Rhin et du Bas-Rhin.
Créé par l’Aéria (Association pour des études sur la Résistance intérieure des Alsaciens), ce DVD-rom représente un outil de référence pour la découverte et la compréhension de l’histoire de l’Alsace annexée de fait durant la Seconde Guerre mondiale. Les noms de plus de 6 000 personnes opposantes au régime nazi ou résistantes ayant obtenu la reconnaissance officielle du statut de résistant y sont présents. Il vise à honorer la mémoire des hommes et femmes qui se sont engagés dans la défense des valeurs de la République dans un contexte tragiquement spécifique.

DVD La Résistance des Alsaciens
DVD La Résistance des Alsaciens

Conférence

Vendredi 29 septembre 2017, à 20 h, à la Maison des élèves

Présentation du DVD La Résistance des Alsaciens  par Éric LE NORMAND, jeune historien coordinateur du projet et des recherches

Exposition La Résistance des Alsaciens

Du 27 septembre au 15 octobre 2017 au musée de la Chartreuse

Exposition itinérante de l'Association pour des études sur la Résistance intérieure des Alsaciens au musée de la Chartreuse, 4 cour des Chartreux. Photographies et documents inédits issus du DVD-rom  La Résistance des Alsaciens.
Textes, biographies,photographies, musiques, vidéos, mais aussi des noms de rues rappelant cette tragique période  enrichissent le travail contenu dans les plus de 700 fiches de ce DVD-rom. dans un contexte tragiquement spécifique.

Stèle du sentier des passeurs ©http://www.valleedelabruche.fr
Stèle du sentier des passeurs ©http://www.valleedelabruche.fr

Visiste guidée “Le sentier des passeurs à Moussey”

samedi 14 octobre 2017 (sortie d’une journée)

avec MM. Hubert LEDIG et Françis POURE du Souvenir français
Ce sentier illustre un épisode particulier de la deuxième guerre mondiale liée à la situation géographique de la Vallée de la Bruche. Dès juin 1940, l’Alsace fut annexée par les Allemands et la frontière rétablie sur la ligne de crêtes comme en 1871. La frontière était surveillée par des patrouilles allemandes en liaison avec les policiers de la Gestapo en zone  occupée. Le territoire du Bas-Rhin se trouvait dès lors dans le Reich allemand comme zone annexée et les Vosges en France, dans la zone occupée par l’armée nazie.
Les personnes voulant fuir l’Alsace étaient des prisonniers évadés, soldats ou civils, et surtout des Alsaciens réfractaires qui ne voulaient pas se soumettre aux exigences de l’administration nazie. Ces fugitifs ont pu franchir la frontière grâce à des passeurs qui prenaient de grands risques, pour eux et leurs familles. L’itinéraire actuel suit en partie le sentier des passeurs de l’époque entre Salm et Moussey.

Déroulement de la journée :
• RDV à la gare de Schirmeck à 8 h
• Déplacement en voiture personnelle jusqu’à la Maison forestière de Salm (arrivée 8 h 30)
• Randonnée jusqu’à Moussey (14 km de marche)
• Repas sur place avec un traiteur
• Retour en bus à Salm.
Prévoir chaussures de marche et vêtements de pluie si nécessaire.
Prix de la sortie : 32 € comprenant le repas, les boissons, le retour en bus et la visite guidée.
La sortie étant limitée à 40 personnes, les inscriptions se feront dans l’ordre de leur arrivée chez l’organisateur (au plus tard le 30 septembre 2017).
En cas de désistement, prévenir au plus tôt, ce qui permettra de proposer les places aux personnes sur liste d’attente.

Renseignements et inscriptions :

Irène Schnabel 2 cour de la Dîme 67120 Altorf - tél. 06 11 19 89 93  Email : irene.schnabel@laposte.net

Café-histoire : Un résistant alsacien, Louis Hickel

La Société d’histoire et d’archéologie de Molsheim et environs invite à un CAFÉ-HISTOIRE

le vendredi 17 novembre à 19 h

à la salle du premier étage de la Metzig à Molsheim (place de l’Hôtel de Ville)

Un résistant alsacien : Louis HICKEL (1920-1977), de Reichshoffen à Dachau, conférence du Dr Jean-Bernard Hickel, son fils.

  • La formule échanges, comprenant une petite collation et une boisson est au prix de 10 €.
  • •La salle ne comprenant que 60 places, les inscriptions se feront dans l’ordre de leur arrivée chez l’organisateur (au plus tard le 6 novembre 2017)

Renseignements et inscriptions :
Irène Schnabel 2 cour de la Dîme 67120 Altorf - tél. 06 11 19 89 93  Email : irene.schnabel@laposte.net

Coordonnées

Société d’histoire et d’archéologie de Molsheim et environs
4 cour des Chartreux
67120 MOLSHEIM

 Téléphone03 88 49 59 38
E-mailcontact@molsheim-histoire.fr
Sitehttp://www.molsheim-histoire.fr/

 

Retour haut de page
Molsheim sur Flickr
Flux RSS Molsheim